Vous souhaitez vous lancer dans la pratique de la boxe, un sport de combat très risqué, et vous ne savez pas comment entamer les choses. Retrouvez au travers de cet article un guide complet, qui vous servira d’aide pour commencer en toute sécurité cette discipline sportive.

Pourquoi choisir la boxe ?

La discipline de la boxe ne se choisit pas ipso facto. Il est préférable de bien s’informer avant de pratiquer ce sport de haute intensité. Ce noble art constitue un exercice complet non seulement difficile, mais qui ranime également la flamme de combativité du pratiquant. Il réunit en même temps adresse, force, vitesse, endurance et solidité de très haut niveau. C’est un véritable sport qui vous incite à donner le meilleur de vous-même, voire dépasser les limites de votre possibilité.

Les techniques fondamentales en boxe

En boxe, l’attitude de base est focalisée sur l’art d’attaquer et de défendre. A priori, il faut positionner correctement le pied en plaçant les orteils en avant et le talon en arrière tout en se tenant sur la ligne centrale. Le poids doit être réparti entre les deux pieds qui s’installent en diagonale et plutôt espacés par rapport aux épaules. Puis, pliez un peu les genoux en relevant le talon du pied arrière. Pour la partie supérieure, mettrez le bras le plus agile derrière, baissez les coudes et disposez la tête derrière les mains soulevées. Enfin, le menton du sportif doit se mettre un peu plus bas et ses yeux qui observent juste en hauteur de ses gants.

Les entraînements-types pour un débutant en boxe

Pour pratiquer la boxe, il faut s’entraîner régulièrement. Vous pouvez débuter par deux séances d’environ heure de préparation physique par semaine. Cette fréquence peut évoluer selon le niveau. Pour augmenter l’endurance, il est nécessaire de faire un jogging de 30 minutes à 1 heure. Ensuite, exécutez un échauffement d’une trentaine de minutes avec de la corde à sauter, des assouplissements et divers étirements de muscles. Pour progresser en vitesse et en puissance de frappe, une série d’exercices au sac de frappe et à la poire de vitesse est indispensable. Des mitaines aident à perfectionner la technique et l’agilité. Il est aussi important de travailler en shadow-boxing ou sparring, puis faire un exercice de musculation pour développer la forme physique. N’oubliez pas d’effectuer une séance d’abdos et gainage pour la récupération.

Le régime alimentaire d’un boxeur

Un boxeur avisé soigne son alimentation. Alors, il doit boire une quantité suffisante d’eau chaque jour d’entraînement. Pour obtenir l’énergie nécessaire, l’athlète a l’obligation de consommer des aliments qui contiennent des glucides (céréales, riz, fruits, pâtes, etc.). Le développement musculaire et la récupération après les exercices physiques sont assurés par les nourritures protéinées (œuf, viande blanche, produits laitiers, etc.) tandis que les bonnes graisses non saturées sont une source considérable d’énergie. Pour vous maintenir en forme, évitez surtout les graisses saturées, les sucres rapides et tous les compléments alimentaires.

Maintenant, vous savez que débuter en boxe n’est pas une chose facile. Or, si vous avez une grande motivation et vous savez vous tenir aux règles, vous aurez la chance de devenir meilleur. Vous n’avez qu’à vous entrainer régulièrement selon votre niveau, apprendre la posture correcte et suivre un bon régime diététique. Ainsi, faire un crochet est tout simplement aisé.

Next Post

Nos conseils d’alimentation en sport

sam Août 31 , 2019
Que l’on soit sportif, c’est déjà bon pour avoir la santé. Ce sera encore mieux si l’on associe la pratique d’une activité physique à une […]

You May Like